En adoptant définitivement le projet de loi de finances rectificative, le Parlement vient entériner la création d’un fonds de soutien pour les stations-services rurales et péri-rurales doté de 15 millions d’euros.

Lire la suite

Mobilians, représentant des professionnels du contrôle technique, prend acte de la décision d’abroger le décret de mise en œuvre du contrôle technique pour les véhicules de catégorie L – dont les deux-roues motorisés. Néanmoins, il est essentiel que le travail de concertation réunissant depuis plus d’un an services de l’Etat, associations d’usagers et acteurs de la filière, ne passe par pertes et profits.

Lire la suite

Lundi soir, dans le cadre des débats en hémicycle sur le projet de loi de finances rectificative, les députés ont adopté un amendement déposé par de nombreux élus Les Républicains. Cet amendement crée une enveloppe budgétaire de 15 millions d’euros visant à soutenir les stations-services indépendantes essentiellement situées en zones rurales et péri-rurales.

Lire la suite

Sur les six premiers mois de l’année, les chiffres d’activité sont en hausse de +5,4% en mécanique et +12,7% en carrosserie par rapport à 2021.

Lire la suite

Parce que les territoires sont aujourd’hui les acteurs clés pour une transition écologique du secteur des transports réussie et effective, l’Alliance des Mobilités, métier de Mobilians représentant les startups de la mobilité, a réalisé un livrable à visée pédagogique présentant aux décideurs locaux les différents modes de transports durables pouvant être déployés sur leurs territoires ainsi que les outils nécessaires à leur mise en œuvre.

Lire la suite

Cet accord définit les principes, les actions et les objectifs de la Branche en matière de gestion prévisionnelle de l’emploi et en précise les modalités de mise en œuvre pour une meilleure anticipation des besoins en compétences des entreprises et de leurs salariés aux fins d’accompagner les métiers des Services de l’Automobile et des Mobilités en pleine mutation. Les métiers sont en effet soumis à des évolutions socio-économiques, démographiques, au renouvellement générationnel et aux défis technologiques tournés vers l’innovation, la transition écologique, l’électrification du parc automobile, la connectivité et la digitalisation.

Lire la suite

Le secteur de la location courte durée connait actuellement de fortes tensions sur les approvisionnements en véhicules liées au contexte économique international, marqué par les pénuries de composants électroniques, les difficultés logistiques liées aux confinements en Asie, la fermeture d’usines de sous-traitants automobiles et à l'augmentation des prix des matières premières. Ces tensions d'approvisionnement, conjuguées à la reprise de la demande et à une augmentation significative des coûts, entraînent mécaniquement une forte inflation des tarifs des véhicules de location, en particulier pendant la période estivale. Mobilians appelle l’ensemble des acteurs de la filière, au premier rang desquels ses partenaires constructeurs, à engager sans délais un nouveau cycle de discussions afin de trouver des solutions pour rétablir les approvisionnements en véhicules sur le canal location courte durée (LCD) à un niveau suffisant pour répondre à la demande.

Lire la suite

Dans un contexte inédit de chute ininterrompue des ventes automobiles depuis 2020 – juin 2022 est le 13e mois de baisse consécutive – la décision du Conseil de l’Union européenne, ce 29 juin, sur le calendrier de fin des véhicules thermiques était très attendue. Concrètement, contrairement au vote du Parlement européen, le Conseil a ouvert la porte à une clause de revoyure en 2026 afin de tenir compte des développements technologiques futurs. Le lendemain, ce 30 juin, sur un plan national, le décret sur le bonus écologique était publié. Si les aides sont prorogées, tant pour les particuliers que pour les personnes morales, sur les 6 prochains mois, le bonus connaît une baisse s’agissant des véhicules hybrides entre 1g et 20g – ces derniers seront plafonnés à un bonus maximal de 1 000 euros, et non de 6 000 euros comme auparavant.

Lire la suite

Mobilians a tenu ce jeudi 30 juin son Assemblée Générale Élective dans les locaux de l’OPCO Mobilités à Boulogne Billancourt. A cette occasion les rapports financier et moral ont été approuvés et Francis BARTHOLOME a été réélu Président National, par les 239 membres de l’Assemblée Générale, pour un mandat de 4 ans (2022-2026). Après être revenu sur l’élan très puissant donné par le nouveau nom Mobilians et avoir rappelé les nombreuses réussites réalisées par les élus et les équipes depuis 2014, Francis BARTHOLOME a présenté les angles forts de sa nouvelle mandature : « Consolider », « Transformer » et « Transmettre », ainsi que les axes prioritaires et évolutions de son nouveau mandat.

Lire la suite

La Commission européenne a présenté, le 14 juillet 2021, des propositions législatives pour réduire les émissions de CO₂ de l’Union européenne d’au moins 55 % en 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2050. Le paquet « Ajustement à l’objectif 55 », dit « Fit for 55 », vise à réviser la législation européenne en matière de climat, d’énergie et de transport afin d’aligner les textes actuels sur les ambitions fixées pour 2030 et 2050. Le paquet « Ajustement à l’objectif 55 » comprend plusieurs textes d’intérêt pour le secteur du transport, notamment le règlement sur les émissions de CO2 des véhicules légers (voitures et camionnettes). La Commission a proposé de revoir les règles relatives aux émissions de CO2 pour les voitures et les camionnettes. La proposition introduit des objectifs de réduction plus élevés à l'échelle de l'UE (réduction des émissions de 15% dès 2025 et de 55% pour 2030) et fixe un nouvel objectif de 100 % pour 2035. Dans la pratique, cela signifie qu'à partir de 2035, il ne sera plus possible de mettre sur le marché de l'UE des voitures ou camionnettes équipées d'un moteur à combustion interne ; Le 8 juin 2022, le Parlement européen a adopté sa position sur le règlement relatif aux émissions de CO2 pour les voitures et les camionnettes. Il a voté en faveur de l’interdiction de la vente de véhicules neufs à moteur essence, diesel et hybride à partir de 2035. Le dispositif voté par les eurodéputés empêche de commercialiser des véhicules hybrides performants ou des véhicules utilisant des biocarburants. Le texte adopté par le Parlement européen constitue sa position de négociation avec les Etats membres et la Commission européenne sur la version finale de la législation. Le 29 juin dernier, le Conseil de l’Union européenne a, à son tour, adopté plusieurs propositions législatives contenues dans le paquet « Ajustement à l’objectif 55 » dont celle relative à la fin des véhicules thermiques en 2035. Cette étape définit la position des États membres dans les négociations avec les deux autres institutions européennes : le Parlement européen et la Commission européenne. Les 27 Etats membres ont notamment approuvé la fin des voitures thermiques neuves dès 2035. Concrètement, cette mesure, qui doit contribuer à atteindre les objectifs de réduction de 55% des émissions de CO2 d'ici à 2030, mettra fin à la commercialisation de voitures et véhicules utilitaires légers essence et diesel dans l'Union européenne à partir de 2035, ainsi que des hybrides. Cette note vise à analyser les impacts du règlement sur la fin de la vente des véhicules thermiques pour 2035 et dresser l’état d’avancement des discussions sur ce texte d’intérêt pour MOBILIANS.

Lire la suite